2017 constituera une année particulière pour notre association, puisque c’est au cours de celle-ci que nous célébrerons nos 10 ans d’action. À cette occasion, nous avons souhaité donner la parole chaque mois, à l’une nos entreprises partenaires. L’interview du mois d’avril est consacrée au groupe RATP. M. Jean-François Umbria Chargé d’étude développement au département Études générales, Développement & Territoires de la RATP –  a accepté de répondre à nos questions concernant le programme des «Ateliers Mobilité» en milieu scolaire dans lequel s’est engagé l’entreprise en collaboration à l’association “Le Réseau” en 2015.

 En quoi consiste ce programme et quelle est sa genèse ?

La RATP a mis en place, il y a plus de 10 ans, des «Ateliers Mobilité», pour permettre à tout un chacun d’être à l’aise avec les transports, de gérer ses déplacements et de connaître les réseaux existants. Une véritable formation à la mobilité urbaine car la mobilité est devenue un critère d’insertion sociale. En tant qu’entreprise engagée, la RATP est bien consciente de sa responsabilité tant environnementale que sociale et sociétale.

Ne pas savoir lire une carte, utiliser les distributeurs de billets, se familiariser avec la signale?tique re?gulie?rement modernise?e ou encore ne pas pouvoir s’orienter dans les espaces re?serve?s aux transports peuvent constituer des barrie?res a? la liberte? de se de?placer, voire me?me parai?tre insurmontables, pour une cate?gorie de population peu habitue?e ou en fragilite? sociale (femmes isole?es, adulte primo arrivant ou encore personnes en recherche d’emploi…). Ainsi, les “Ateliers Mobilités” sont déclinés pour tout type de publics par ailleurs, sur les Missions Locales et les associations d’insertion.

Quel a été l’apport du « Réseau » dans la mise en œuvre de ce programme ?

Pour pouvoir les organiser, la RATP a fait appel aux compétences du “Réseau” dont le rôle est de créer des liens entre le monde économique et celui de l’Enseignement. Il a pour mission d’identifier, avec le concours de l’Éducation Nationale au travers de ses contacts au sein des trois académies d’Ile-de-France, les établissements scolaires intéressés par la démarche initiée par la RATP. Charge à la RATP de retenir les établissements dans lesquels elle peut intervenir grâce à la présence d’un agent formé à l’animation de ces ateliers et de valider les conditions préalables au bon déroulement de son intervention (présence de l’enseignant, salle adaptée et nombre d’élèves limité…).

Quels publics cela concerne-t-il et pour quelle(s) raison(s) ?

Dans le cadre de l’éducation à la mobilité, elle propose maintenant ses « Ateliers mobilité » aux élèves des classes de 3ème et à ceux des lycées pro. Donner du sens aux apprentissages fondamentaux délivrés en classe, rendre les élèves acteurs de leur mobilité, les responsabiliser et leur donner les clés pour comprendre les enjeux de la mobilité, tels sont les objectifs de ces ateliers en milieu scolaire. Leur permettre de gérer leurs déplacements et de connaître les réseaux existants est devenu un moyen incontournable pour ouvrir le champ des possibles en matière d’orientation. Et savoir utiliser les transports, c’est aussi en connaître les règles. Comme il y a le «vivre ensemble», il y a le «savoir voyager ensemble».

Dans quelle mesure celui s’inscrit-il dans la politique RSE de votre groupe?

Dans le cadre de sa politique RSE, le groupe RATP a annoncé de nouvelles orientations stratégiques en novembre 2015 pour guider son développement dans les années à venir. L’une de ses priorités est de devenir un acteur majeur de la ville durable, aux côtés des élus locaux et des institutions, en conciliant développement des réseaux et performance environnementale.

Pour la RATP, seule la construction d’un écosystème complet de mobilités – comme alternative à la voiture individuelle – de porte-à-porte, structuré autour d’un réseau de transport en commun dense et performant, permettra de créer cet écosystème de mobilité durable qui répondra aux besoins des voyageurs et des territoires.

Comment voyez-vous évoluer ce programme?

La RATP avec l’aide du Réseau souhaite poursuivre le développement des Ateliers Mobilité en milieu scolaire en 2017, les retours positifs des collégiens, enseignants et encadrants nous motivent en ce sens.

Et enfin, pourquoi est-il important pour vous, de développer le lien école-entreprise au quotidien?

Les “Ateliers Mobilité” et nos interventions nous permettent de créer des liens Écoles / Entreprises. La RATP, premier employeur d’IDF est en recherche permanente de jeunes formés par l’Éducation Nationale et sensibilise? très tôt aux réalités de l’entreprise.