Go to Top

Refonte de l’éducation prioritaire

La refondation de l’éducation prioritaire entrera en vigueur à la rentrée 2015 sur l’ensemble des réseaux REP et REP+. La politique d’éducation prioritaire a pour objectif de corriger l’impact des inégalités sociales et économiques sur la réussite scolaire par un renforcement de l’action pédagogique et éducative dans les écoles et établissements des territoires qui rencontrent les plus grandes difficultés sociales. L’objectif est de ramener à moins de 10% les écarts de réussite scolaire entre les élèves de l’éducation prioritaire et les autres élèves de France.

Une refondation pédagogique

La nouvelle politique d’éducation prioritaire c’est d’abord une refondation de la pédagogie. Et c’est principalement dans le quotidien des pratiques pédagogiques et éducatives que se joue la réussite scolaire des élèves issus des milieux populaires. Les projets des réseaux doivent se fonder sur ce référentiel qui est à la disposition de tous.

Un remplacement progressif par les REP et les REP+

À l’horizon de la rentrée 2015, les réseaux actuels seront progressivement remplacés par les REP+ et les REP :

Les REP+ concerneront les quartiers ou les secteurs isolés qui connaissent les plus grandes concentrations de difficultés sociales ayant des incidences fortes sur la réussite scolaire. Les REP regrouperont les collèges et les écoles rencontrant des difficultés sociales plus significatives que celles des collèges et écoles situés hors éducation prioritaire.

Le travail en équipe, la réflexion et la formation soutenus

Les pratiques professionnelles doivent se construire et se réfléchir collectivement pour mieux répondre aux besoins des élèves et des personnels qui seront mieux accompagnés et régulièrement formés. Dans les REP+, les obligations de service des enseignants du premier et du second degré ont été modifiées afin de tenir compte du temps à consacrer au travail en équipe.


14 mesures-clés regroupées autour de 3 grands axes

La refondation s’appuie sur un ensemble de 14 mesures-clés regroupées autour de trois axes :
[bulletlist]

  • des élèves accompagnés dans leurs apprentissages et dans la construction de leur parcours scolaire
  • des équipes éducatives formées, stables et soutenues
  • un cadre propice aux apprentissages
[/bulletlist]

image_copyright

Éducation prioritaire pour 2015

La carte de l’éducation prioritaire sera réexaminée tous les quatre ans. Le nombre de réseaux sera inchangé, avec toujours 1081 réseaux à la rentrée 2015, 350 REP+ et 781 REP. Les établissements actuellement classés Éclair et réseaux de réussite scolaire auront vocation à évoluer pour devenir REP+ ou REP, ou à ne pas rejoindre cette nouvelle éducation prioritaire, si leur contexte social s’est amélioré. D’un autre côté, de nouvelles écoles et collèges bénéficieront de cette politique.

Cette évolution de la carte de l’éducation prioritaire sera facilitée par deux dispositions complémentaires pour accompagner les établissements sortant du dispositifouais mais moi ‘ai pas :
[bulletlist]

  • le principe d’allocation progressive des moyens, qui se développe sur l’ensemble du système éducatif et limite les incidences d’une sortie de la carte de l’éducation prioritaire
  • une mesure de sauvegarde concernant les personnels dont l’école ou le collège sortira de l’éducation prioritaire : ils continueront de bénéficier de leurs indemnités pendant trois années et verront leur mutation facilitée s’ils souhaitent continuer de travailler en éducation prioritaire
[/bulletlist] La rentrée 2015 verra également la revalorisation des régimes indemnitaires des personnels exerçant en REP et REP+.
dp-education-prioritaire-carte_351439